rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

États-Unis Élections USA 2020

Publié le • Modifié le

États-Unis: troisième débat des candidats à la primaire démocrate

media
Le candidat Joe Biden salue les sympathisants à la convention du parti démocratique du New Hampshire à Manchester, le 7 septembre 2019. REUTERS/Gretchen Ertl

À cinq mois du début des primaires en février, les dix principaux candidats démocrates vont s’affronter sur un même plateau ce jeudi soir, le 12 septembre, pour un débat télévisé organisé par la chaine ABC. C'est le premier à réunir uniquement les favoris, dont les mieux placés, pour l'instant, Joe Biden et Elisabeth Warren.


Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

Pour la première fois sont réunis sur un même plateau, le favori des sondages Joe Biden et sa principale concurrente Elisabeth Warren. Deux septuagénaires pour deux visions du parti démocrate. L’une résolument à gauche et progressiste, l’autre plus centriste et traditionnelle.

Sur scène, Joe Biden, 76 ans, sera d’ailleurs placé au centre, entre la sénatrice de 70 ans et l’autre figure historique de l’aile gauche, Bernie Sanders, âgé, lui, de 78 ans et actuellement troisième dans les sondages. Ses deux rivaux tentent d’orienter les débats plus à gauche sur les questions économiques et d’assurance santé, ils risquent donc de faire front commun contre l’ancien vice-président de Barack Obama.

Pour Joe Biden, l’enjeu est donc immense. Les premiers débats l’ont parfois montré en difficulté. Il avait notamment perdu des points lorsque la sénatrice noire de Californie Kamala Harris l’avait interrogé sur ses liens avec des élus ségrégationnistes quand il était déjà sénateur dans les années 1970.

Joe Biden, par ailleurs abonné aux gaffes, surnommé « Joe l’endormi » par Trump, devra tenir sans faux pas les trois heures de ce débat télévisé marathon. Le vétéran de la politique américaine devra également résister face aux sept autres candidats.

Mais depuis le début de la campagne, l'ex-vice-président, dont la principale promesse est de battre Donald Trump, tient fermement avec près de 30% la pole position dans les sondages.

À lire aussi : Primaire démocrate aux États-Unis: Sanders et Warren ciblés par leurs rivaux

Chronologie et chiffres clés