rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Mexique criminalité

Publié le • Modifié le

Mexique: une quinzaine de morts dans l'attaque d'une discothèque

media
Un officier de police près de l'établissement appelé «La Playa» dans la ville de Salamanca où plusieurs hommes armés ont ouvert le feu. REUTERS/Jesus Lara

Au moins 15 personnes ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans une discothèque du centre du Mexique. Plusieurs personnes ont également été blessées. C’est dans cette région que les forces de l’ordre viennent de lancer une opération de lutte contre les vols de carburant.


Avec notre correspondant à Mexico,  Patrick-John Buffe

Il était minuit et demi lorsque plusieurs hommes sont arrivés devant « La Playa », une discothèque doublée d’un club de strip-tease, à Salamanca, une ville de l’Etat de Guanajuato. Lourdement armés et le visage dissimulé sous une cagoule, ils ont pénétré dans ce centre nocturne où ils ont ouvert le feu contre tous les clients ainsi que les employés du bar, avant de prendre la fuite dans un véhicule.

Les causes de l’attaque sont pour le moment inconnues, mais elle intervient alors que le gouvernement mexicain a lancé il y a quelques jours une opération contre le chef présumé du Cartel de Santa Rosa de Lima, une ville située à une trentaine de kilomètres à peine de Salamanca.

Le cartel est impliqué dans le vol de combustible qui coûte chaque année trois milliards de dollars à l’entreprise publique Pemex et génère de nombreuses violences depuis l'an dernier. Le président Lopez Obrador qui a pris ses fonctions en décembre dernier a lancé une vaste offensive contre ces vols. Salamanca est parcourue par un oléoduc de Pemex.

Fin janvier, un véhicule contenant une fausse bombe avait été trouvé à Salamanca avec des pancartes signées par le chef présumé du cartel demandant la libération des personnes arrêtées et le retrait des soldats déployés dans la région, menaçant de s'en prendre aux militaires et aux civils.

Chronologie et chiffres clés