rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Donald Trump

Publié le • Modifié le

[Reportage] Aux Etats-Unis, des manifestations en soutien au procureur Mueller

media
Manifestation de soutien au procureur Robert Mueller à Los Angeles (Californie), le 8 novembre 2018. REUTERS/ Kyle Grillot

Des manifestations se sont tenues le jeudi 8 novembre au soir dans plusieurs grandes villes des Etats Unis en soutien au procureur Robert Mueller. Celui-ci enquête sur les supposées ingérences russes dans la campagne qui a mené Donald Trump au pouvoir. Le limogeage du ministre de la Justice qui s'était récusé dans cette affaire et son remplacement par un homme qui a par le passé déclaré que cette enquête allait trop loin inquiète nombre d'Américains.


Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Nous soutenons Robert Mueller », lance un orateur à la tribune... Une enseigne lumineuse, « Sauvez Mueller » clignote à quelques pas de la Maison Blanche. Caroline Connor est venue avec sa fille : « Je suis vraiment inquiète à l'idée que le président essaye de limoger le procureur Mueller. Et s'il le fait nous devons vraiment descendre dans la rue..Car c'est bien au-delà de la ligne rouge, ce sera le début du facisme ».

Susan et John Cassona sont inquiets depuis le limogeage du ministre de la Justice : pour Susan, « Trump a viré Sessions et on s'attend à ce qu'il tente de virer Mueller et il ne peut pas faire cela ! ». De son côté, John tempère un peu : « Si le président a raison et qu'il n'y a pas de collusion il n'a rien à craindre. Mueller est un procureur de confiance. Nous devons juste voir où mène l'enquête c'est tout ».

Matthew Whitacker copieusement hué !

« Coupable, coupable»... crie la foule à l'évocation du nom de Donald Trump. Matthew Whitacker, le nouveau ministre temporaire nommé par Donald Trump est copieusement hué. Jamie Raskin, représentant du Maryland : « C'est un homme qui n'a pas les qualifications pour l'emploi. Il est là pour seulement protéger le président. »

Matthew Whitacker n'est qu'un ministre temporaire. Il n'a pas été confirmé par le Sénat, ce qui, selon les experts, rendrait invalide toute décision qu'il pourrait prendre.

Chronologie et chiffres clés