rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Le prix Goncourt des lycéens est décerné à David Diop pour «Frère d'âme» paru au Seuil
  • Affaire Khashoggi: le parquet saoudien requiert la peine de mort pour cinq personnes accusées d'avoir drogué et démembré le journaliste
  • Suella Braverman, secrétaire d'Etat chargé du Brexit, est la quatrième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
  • Brexit: Esther McVey, la ministre du travail, est la troisième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
  • Justice internationale: les arrestations de l'opposant Navalny visaient à «étouffer le pluralisme politique» en Russie (CEDH)
  • Accord sur le Brexit: démission du ministre britannique en charge du dossier, Dominic Raab
  • Accord sur le Brexit: c'est «une bonne nouvelle pour l'économie française» (Le Maire)
  • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
  • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
  • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait

Etats-Unis Catastrophes naturelles

Publié le • Modifié le

La côte est des Etats-Unis redoute l'arrivée de l'ouragan Florence

media
Image satellite de l'ouragan Florence prenant la direction des côtes américaines. NASA/Handout via REUTERS

Evacuation obligatoire d'au moins un million d'habitants, fermeture de dizaines d'écoles et des magasins pris d'assaut, la côte est des Etats-Unis se prépare activement avant d'être touchée de plein fouet par le puissant ouragan Florence.


« Mes équipes viennent juste de m'informer que c'est l'une des pires tempêtes à frapper la côte est depuis de nombreuses années. Aussi, ça se profile comme une frappe directe sur la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie », a tweeté lundi soir le président américain Donald Trump.

« S'il-vous-plait, préparez-vous, soyez prudents et restez en SECURITE », a-t-il ajouté, précisant qu'il venait de s'entretenir par téléphone avec les gouverneurs de ces trois Etats.

Les autorités locales se sont mobilisées dès ce week-end, déclarant l'état d'urgence pour se préparer en prévision de cet ouragan qui s'est hissé lundi après-midi en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5.

Ses vents atteignaient en moyenne 220 km/h à 21h TU, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC). « Florence grandit en taille et en puissance », a-t-il prévenu.

En Caroline du Sud, l'évacuation de plus d'un million d'habitants ordonnée par le gouverneur Henry McMaster devait commencer mardi sur une bande littorale de 320 kilomètres de longueur.

Dans la ville portuaire de Charleston, les employés municipaux inspectaient les conduites d'évacuation des eaux de pluie ainsi que les égouts tandis que les habitants faisaient le plein de provisions et de panneaux de contreplaqué pour protéger les fenêtres.

L'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema) a prévenu lundi soir que Florence « va causer une hausse du niveau de la mer potentiellement mortelle, des inondations à l'intérieur des terres et des vents destructeurs dans les [deux Etats de] Caroline et la Virginie ».

Des habitants de Myrtle Beach font des provisions de gaz avant l'arrivée de Florence, le 10 septembre 2018. REUTERS/Randall Hill

Deux autres ouragans se renforcent

Se déplaçant à une vitesse de 20 km/h en direction du nord-ouest, Florence devrait passer mardi et mercredi entre les Bahamas et les Bermudes et pourrait atteindre jeudi les côtes américaines.

« Il est prévu que Florence se renforce encore et qu'il soit jusqu'à jeudi un ouragan majeur extrêmement dangereux », a indiqué le NHC.

Deux autres ouragans suivent Florence dans l'Atlantique. Helene, dont les vents atteignaient 165 km/h lundi (catégorie 2), doit se renforcer jusqu'à mardi soir en allant vers le nord-ouest, puis perdre progressivement en vigueur. Isaac, dont le dernier bulletin du NHC relevait des vents de 120 km/h (catégorie 2), prenait la direction des Petites Antilles, qui se remettent encore du passage de Maria.

(avec AFP)

 

Chronologie et chiffres clés