rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Luiz Inacio Lula da Silva Brésil Justice

Publié le • Modifié le

Au Brésil, le Mouvement des sans-terre occupe l'appartement litigieux de Lula

media
Les militants du mouvement devant l'appartement de Lula, à Guaruja, au Brésil, le 16 avril 2018. REUTERS/Paulo Whitaker

Au Brésil, l'incarcération de Lula continue de diviser. Les militants du Mouvement des sans-terre a lancé une opération coup du poing, ce lundi 16 avril. Ils ont occupé l'appartement de Lula, pour lequel il a été condamné à la prison, sur le littoral de Sao Paulo. Un acte symbolique alors que l'ancien président condamné à 12 ans de prison reste favori pour la présidentielle d'octobre prochain.


Avec notre correspondant à Rio de JaneiroFrançois Cardona

Au petit matin, ce lundi 16 avril, une cinquantaine de membres du Mouvement des sans-terre, a réussi à pénétrer dans l'immeuble, où se trouve l'appartement, qui divise le Brésil. Depuis la terrasse du triplex, qui a causé la perte de Lula, les militants ont réussi à déployer une banderole.

Sur la banderole on peut notamment lire le message suivant : «Si l'appartement appartient à Lula, il nous appartient aussi. Et si ce n'est pas le cas, pour quelle raison a-t-il été arrêté?» REUTERS/Paulo Whitaker

Une centaine de personnes les soutenaient à l'extérieur et filmaient sur leurs téléphones portables. La scène est rapidement reprise sur les réseaux sociaux brésiliens. « Nous sommes en train d'envahir un appartement, dont Lula se défend d'être le propriétaire. Si le jugement dit que l'appartement est à Lula, alors il est à nous aussi ! », lance l'une des personnes présentes sur place.

Les militants sont repartis quelques heures plus tard, dans le calme, sans que la police n'intervienne. Depuis sa cellule, Lula n'a pas encore annoncé s'il comptait renoncer à sa candidature à la présidentielle. Il reste pour l'instant le favori des sondages.

Chronologie et chiffres clés