rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
  • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
  • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
  • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
  • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
  • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
  • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)

Etats-Unis Donald Trump

Publié le • Modifié le

Etats-Unis: élection partielle en Pennsylvanie, un scrutin test pour Trump

media
Donald Trump est venu soutenir le candidat républicain Rick Saccone (g) lors d'un meeting «Gardons sa grandeur à l'Amérique» à Moon Township, le 10 mars 2018. REUTERS/Joshua Roberts

C'est un scrutin test ce mardi 13 mars en Pennsylvanie. Les électeurs du 18e district dans la banlieue de Pittsburgh doivent élire leur représentant pour remplacer le républicain Tim Murphy qui a démissionné de la Chambre en octobre dernier après un scandale sexuel. Le district avait été largement remporté par Donald Trump en 2016, mais les derniers sondages donnent le démocrate en tête. Sa victoire serait un coup dur pour la Maison Blanche.


Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

Donald Trump s’est déplacé samedi soir en Pennsylvanie pour apporter son soutien à Rick Saccone, le candidat républicain, et le parti a dépensé près de dix millions de dollars pour sa campagne.

Mais les dernières enquêtes concordent : Conor Lamb, le démocrate, lui tient tête et pourrait même l’emporter. Ce serait un désaveu majeur pour la Maison Blanche. Le district est essentiellement composé d’ouvriers blancs, au cœur de la stratégie électorale de Donald Trump, et le président y avait remporté les élections avec une avance de plus de vingt points en novembre 2016.

Au cours de sa campagne républicain, Rick Saccone a d’ailleurs revendiqué avec constance son attachement à Donald Trump.

De son côté, le démocrate Conor Lamb a pris soin de se distancer de l’aile gauche de son parti. Catholique pratiquant, ayant servi dans la marine, il se présente comme un centriste, défend le port d’armes à feu et un strict contrôle aux frontières. Il a même déclaré qu’une fois élu, il s’opposerait à Nancy Pelosi, la chef des démocrates à la Chambre.

Le scrutin est observé à la loupe à Washington. A quelques mois des élections de mi-mandat, la reconquête du vote ouvrier blanc séduit par Donald Trump est cruciale pour les démocrates.

Chronologie et chiffres clés