rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Mexique Enrique Pena Nieto Etats-Unis Donald Trump

Publié le • Modifié le

Le président mexicain annule sa visite à Washington après une dispute avec Trump

media
Le président mexicain Enrique Peña Nieto a une nouvelle fois annulé sa visite à Washington, le 25 février 2018. REUTERS/Edgard Garrido

Un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique ? C'est l'une des promesses phares de Donald Trump, qui voudrait en plus que ce soit le Mexique qui paye pour cette infrastructure controversée et dont il ne veut pas. Les relations entre les deux pays sont donc très tendues, et une fois de plus, une visite à Washington du président Peña Nieto a été annulée suite à un coup de téléphone houleux.


avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

Côté mexicain, on assure que Donald Trump a perdu ses nerfs pendant le coup de téléphone. Côté américain, on parle seulement de frustration et d'exaspération. Les deux pays s'accordent toutefois à dire que c'est bien Enrique Peña Nieto qui a décidé d'annuler la visite.

En fin de mandat, le placide président mexicain n'avait aucune envie de se retrouver dans une situation publique embarrassante avec son volcanique homologue. La source du conflit est simple, Trump voudrait ériger un mur à la frontière entre les deux pays, et que ce soit Mexico qui le paye.

L'idée est plébiscitée par sa base, et le président américain se montre inflexible malgré les refus répétés de Peña Nieto. Ainsi, alors que les communiqués officiels à l'issue de l'entretien téléphonique du 20 janvier mettaient surtout en avant le désir de coopération des deux voisins, il semble plutôt que ce soit ce projet de mur qui ait monopolisé la conversation.

Alors que les deux pays sont aussi en pleine renégociation de l'accord de libre-échange ALENA, leurs présidents ne semblent eux pas capable de sortir de l'impasse dans laquelle ils sont depuis plus d'un an.

A l'époque, une visite de Peña Nieto à Washington avait déjà été annulée, rompant avec la tradition voulant qu'un président mexicain soit l'un des premiers à venir rencontrer un nouveau locataire de la Maison Blanche.

Chronologie et chiffres clés