rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Japon: un mort après une éruption volcanique (secouriste)
  • «Liste noire» d'artistes sud-coréens: prison pour l'ex-ministre de la Culture

Haïti Culture Musiques

Publié le • Modifié le

Haïti: Charles Aznavour en concert pour l'élite économique

media
Charles Aznavour en concert le 13 décembre dernier à Paris. Eric FEFERBERG / AFP

Charles Aznavour a donné un concert unique ce vendredi 29 décembre 2017 à Port-au-Prince. Le chanteur, âgé aujourd’hui de 93 ans, s’était, par le passé, déjà produit en Haïti mais une seule fois, et c’était en 1974. Vu sa cote auprès des Haïtiens, cela aurait pu être un événement national. Mais tout était fait pour que seule l’élite économique du pays puisse profiter de la star.


Avec notre correspondante à Haïti, Amélie Baron

Aznavour est on ne peut plus populaire en Haïti, mais son concert, lui, n’avait rien de grand public. Le lieu choisi n’est accessible qu’en voiture et surtout les prix des billets, entre 100 et 250 dollars américains, étaient hors de portée de l’immense majorité des Haïtiens, comme le déplore l’écrivain Lyonel Trouillot.

« Deux cent cinquante dollars, c’est plus que mon salaire mensuel à l’université d’Etat d’Haïti. Et puis le lieu choisi, on a l’impression que cela rappelle les années Duvalier où vous aviez les riches qui allaient faire étalage de leur argent dans le mépris le plus total des conditions de vie de la majorité de la population. »

Lyonel Trouillot rappelle : « La compagnie qui l’a invité est dirigée par le fils de l’ancien président de la République. La gestion des affaires publiques est questionnée sans cesse. Aujourd’hui, j’aimerais bien qu’Aznavour chante quelques chansons à caractère social qu’il a pu écrire ou chanter, parce qu’il faudrait rappeler à ces gens qu'ils sont riches de la misère des autres. »

Ce concert de Charles Aznavour, qui aurait pu être un événement fédérateur, constitue une nouvelle preuve des immenses inégalités économiques et sociales en Haïti.

Chronologie et chiffres clés