rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Japon Donald Trump Commerce et Echanges

Publié le • Modifié le

Trump veut renégocier les échanges commerciaux entre le Japon et les Etats-Unis

media
Le président américain Donald Trump s'est adressé aux représentants des milieux d'affaires japonais et américains, le lundi 6 novembre 2017, à Tokyo. REUTERS/Kiyoshi Ota/Pool

Au deuxième jour de sa visite à Tokyo, ce lundi 6 novembre 2017, outre la Corée du Nord, Donald Trump a abordé le volet des échanges commerciaux avec le Japon, l'une des préoccupations majeures du président américain durant sa longue tournée asiatique. Devant des représentants des milieux d'affaires japonais et américains, il a dit que les échanges commerciaux entre le Japon et les Etats-Unis ne sont pas équitables et doivent être renégociés.


Avec notre correspondant à TokyoFrédéric Charles

« Le commerce avec le Japon n'est pas libre et n'est pas réciproque », a affirmé Donald Trump, devant les plus grands patrons japonais. Le Japon « a été gagnant depuis de nombreuses décennies ». Il convient de « négocier de manière amicale », a-t-il ajouté.

L'an dernier, le déficit extérieur des Etats-Unis avec le Japon se montait à 69 milliards de dollars - avec le reste du monde à 405 milliards de dollars.

« Construisez vos voitures aux Etats-Unis, au lieu de les exporter », a exhorté le président américain. Les patrons japonais ont répondu : 75 % de nos véhicules vendus aux Etats-Unis sont fabriqués sur place. Les entreprises japonaises emploient 850 000 personnes dans le pays.

Des accords bilatéraux ?

Dès son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump a retiré les Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP). Regroupant onze pays de la région Asie-Pacifique, assurant 40 % du commerce mondial, ce traité est destiné à contenir l'expansionnisme chinois.

Donald Trump souhaite négocier des accords bilatéraux avec ses alliés. Le Japon n'en veut pas car il craint que les Etats-Unis cherchent à administrer le commerce mondial en leur faveur.

→ A relire : Japon: Donald Trump et Shinzo Abe, en phase sur le dossier nord-coréen

Chronologie et chiffres clés