rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Le Japon prévoit un budget record de 46 milliards de dollars pour renforcer sa défense antimissile contre la menace nord-coréenne (Nikkei)
  • Inde: Rahul Gandhi devient le président du parti du Congrès (opposition)

Donald Trump Barack Obama Etats-Unis Santé et Médecine

Publié le • Modifié le

Etats-Unis: Donald Trump signe un décret pour contourner l'Obamacare

media
Donald Trump lors de la signature du décret visant à contourner l'Obamacare le 12 octobre 2017. REUTERS/Kevin Lamarque

Donald Trump a signé un décret pour tenter d'imposer une réforme de l'assurance maladie après son échec à faire passer une nouvelle loi au Congrès. Le président américain veut imposer un assouplissement des règles pour les assurances santé. Il s'agit de renverser l'approche générale de l'Obamacare, qui vise à garantir un niveau minimal de prestations à tous les consommateurs, quels que soient leurs antécédents médicaux.


Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Les élus démocrates ont cassé le système de couverture santé américain en imposant l'Obamacare, ce cauchemar », déclare Donald Trump en dévoilant son décret. Pas un mot contre les élus républicains qui par deux fois ont échoué à abroger le texte honni malgré leur majorité.

Avec ce texte le président américain demande aux organismes fédéraux d'offrir des options moins coûteuses et de favoriser la concurrence. Une mesure qui permettra aux jeunes en bonne santé d'opter pour des régimes qui offrent moins d'avantages, mais qui selon les experts risque de peser sur les prix des assurances pour les autres, personnes âgées et malades.

« Aujourd'hui ce n'est que le début », prévient le président américain, qui entend complètement démanteler le système d'assurance maladie mis en place par la précédente administration, conformément aux promesses qu'il a faites à ses électeurs.

Sous les applaudissements de ses proches, Donald Trump s'apprête à quitter le bureau ovale à l'issue de son discours, en oubliant de signer son décret. C'est le vice-président Mike Pence qui le rappelle à son devoir : « Monsieur le président, vous devez signer ».

Chronologie et chiffres clés