rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Revue de presse Etats-Unis Canada Argentine

Publié le • Modifié le

A la Une: les incendies continuent de ravager la Californie

media
Fumée des feux de forêt sur la vallée de Sonoma, en Californie, le 10 octobre 2017. ©INSTAGRAM/Greg Espiritu via REUTERS

Des incendies qui sont en Une de toute la presse nationale et bien entendu de la presse californienne et dont le bilan s’est alourdi : 17 morts, plus de 250 disparus, sans compter les dizaines de milliers de personnes évacuées selon le San Francisco Chronicle. La presse californienne publie des photos très impressionnantes que ce soit les flammes qui dévorent des maisons ou des zones qui viennent d’être réduites en cendre. Des images que l’on peut voir sur les sites du San Francisco Chronicle ou encore du Sacramento Bee. Dix-sept différents foyers sont toujours actifs, principalement dans les comtés de Sonoma et de Napa, deux régions viticoles où les flammes progressent très vite selon des témoignages publiés par le Sacramento Bee.

Et c’est cette vitesse selon le quotidien qui aurait causé des décès, le feu ayant surpris des habitants dans leur sommeil, ces derniers se sont retrouvés piégés. Donald Trump a finalement déclaré hier l'état de catastrophe naturelle et « ordonné que l'aide fédérale vienne assister les secours locaux dans les zones affectées par ces feux de forêt, qui ont commencé le 8 octobre », selon un communiqué de la Maison Blanche repris par le Los Angeles Times. Près de 4 000 personnes : pompiers, secouristes, ONG, bénévoles et militaires sont mobilisés pour tenter de freiner ces incendies qui ont déjà brûlés plus de 46 000 hectares, réduisant en cendre plus de 2 000 bâtiments.

Nouvelle affaire d’espionnage ou de piratage par des hackers russes de documents de la NSA

Et l’affaire vaut la peine d’être racontée comme le détaille le New York Times ce jeudi. C’est l’histoire d’espions qui espionnent des espions qui à leur tour sont espionnés par d’autres services de renseignement. En fait, les services de renseignements israéliens sont parvenus à identifier comment des hackers russes, qu’ils soupçonnent de travailler pour les renseignements russes, avaient pu s’introduire dans l’ordinateur portable d’un sous-traitant de la NSA (la plus grande agence américaine de renseignement américaine) et récupérer des documents expliquant comment l’agence américaine piratait des ordinateurs à l’étranger.

Ils passaient par le logiciel antivirus Kaspersky, un logiciel créé par la compagnie russe Kaspersky Lab et que plus de quatre cents millions d’usagers utilisent selon le quotidien. Cette intrusion se serait produite en 2015. Un fait suffisamment grave pour que le département américain de sécurité intérieur donne l'ordre à tous les fonctionnaires fédéraux de désinstaller dans les 90 jours ces fameux logiciels.

Le Québec suit de près l’actualité dans la péninsule ibérique

L’éditorial de La Presse de ce jeudi est justement consacré à la déclaration d’indépendance catalane. Une indépendance suspendue dans la foulée par le président catalan « qui a eu la sagesse de jeter du leste » contrairement à l’Etat espagnol qui lui jette « de l’huile sur le feu » selon l’éditorialiste de La Presse. Les indépendantistes ont opté pour le dialogue, reconnaissant implicitement que la légitimité de leur référendum était contestée pour la simple et bonne raison qu’elle était contestable selon La Presse.

Pour le quotidien, il aurait été très difficile de convaincre quiconque de reconnaître la nation catalane sur de telles bases. Mais l’Etat espagnol semble rester sourd aux appels des Catalans. Une stratégie contre-productive qui lui permet, je cite, « de mater les indépendantistes à court terme, mais qui risque fort de laisser des cicatrices à long terme ». « Les leaders indépendantistes catalans veulent mettre fin au dialogue de sourds [estime la presse], à Madrid [conclut le journal,] on aurait tout avantage à les écouter ».

L’Argentine finalement qualifiée pour la coupe du monde de 2018

Si mardi la presse argentine prévenait les supporters de l’Albiceleste que leur équipe risquait d’être absente lors de la Coupe du monde en Russie, ce mercredi matin, après la victoire 3 à 1 des Argentins à Quito, le discours est bien différent. « A la hauteur de Dieu » titre ainsi le plus grand quotidien sportif argentin Olé, référence faite à la superbe prestation de Lionel Messi, auteur des trois buts, à près de 3000 mètres d’altitude. « Le génie de Messi nous envoie à la Coupe du monde » titre Clarin. « Tous les rêves sont permis avec Messi » titre quant à elle La Gaceta. Grâce à cette victoire l’Albiceleste remonte de la sixième à la troisième place et se qualifie directement pour la Coupe du Monde.

Chronologie et chiffres clés