rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti

Etats-Unis Hillary Clinton Cinéma

Publié le • Modifié le

Etats-Unis: Hillary Clinton sort de son silence sur l'affaire Weinstein

media
Hillary Clinton, l'ancienne candidate à la Maison Blanche, le 16 novembre 2016, à Washington. REUTERS/Joshua Roberts

Hillary Clinton, l’ancienne candidate à la présidence américaine qui avait reçu un important soutien financier de la part du producteur Harvey Weinstein mis en cause dans une série d’abus sexuels, a finalement condamné l’attitude de celui qu’elle présentait auparavant comme un ami. Il faut dire que ce mardi 10 octobre, la presse américaine a sorti de nombreux témoignages sur les abus commis par le tout puissant producteur d’Hollywood. Harvey Weinstein qui évoquait des relations consensuelles risque maintenant des poursuites pour agressions sexuelles.


Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

La bande-son est glaçante. C’est un enregistrement fait à micro caché par la police en 2015 suite à la plainte d’une jeune actrice. On entend clairement les avances d’Harvey Weinstein très insistant. La plainte sera finalement classée sans suite et la réputation de la jeune actrice brisée.

Les agressions répétées d’Harvey Weinstein étaient connues dans le milieu du cinéma, mais il a fallu plus d’une semaine après la parution d’une enquête du New York Times pour que ses victimes commencent à parler. Les plus grandes stars confient aujourd’hui avoir été harcelées par le producteur : Angelina Jolie, Rosanna Arquette. Des actrices françaises également comme Judith Godrèche ou Emma De Caunes.

Dans ces conditions, et malgré les centaines de milliers de dollars rassemblés par Harvey Weinstein en vue de financer la campagne démocrate, le silence devenait de plus en plus intenable pour Hillary Clinton, qui a toujours défendu la cause des femmes.

Dans une brève déclaration faite par son porte-parole, l’ancienne candidate à la maison blanche se dit « choquée et consternée par les révélations sur Harvey Weinstein ».

L'ancien président américain Barack Obama s'est de son côté dit « écoeuré » mardi soir par les révélations sur le producteur hollywoodien. « Michelle et moi sommes écoeurés par les dernières révélations concernant Harvey Weinstein. Tout homme qui se comporte de manière dégradante avec les femmes doit être condamné et rendu responsable de ses actes, quelles que soient sa richesse et son statut », a écrit l'ancien président démocrate dans un communiqué.

Chronologie et chiffres clés