rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Syrie: vote mardi 24 octobre du Conseil de sécurité sur l'enquête sur les armes chimiques (diplomates)
  • Niger: l'armée américaine poursuivra ses opérations malgré l'embuscade (Pentagone)
  • Accord de l'UE sur une réforme du travail détaché (Commission européenne)
  • Prix Fifa: Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur de football de l'année 2017
  • Prix Fifa: Zinédine Zidane sacré meilleur entraîneur de football de l'année 2017

Publié le • Modifié le

Trump et Cuba: le Canada de Trudeau marque sa différence

media
Justin Trudeau et son pays, le Canada, entretiennent une relation très particulière avec Cuba. ici avec le président Raul Castro, le 15 novembre 2016 à La Havane. ENRIQUE DE LA OSA / POOL / AFP

La remise en question par Donald Trump du rapprochement commercial entre les Etats-Unis et Cuba fait l'objet de critiques dans certains journaux canadiens, comme le quotidien québécois Le Devoir. Explications.


L'éditorialiste du journal Le Devoir considère que le président américain interdit aux entreprises américaines de faire affaire avec l'Etat cubain, parce que lui-même ne peut pas étendre son empire commercial dans l'île, rapporte notre correspondante à Montréal,  Pascale Guéricolas.

Généralement, la politique étrangère canadienne est proche de celle de son puissant voisin du Nord. Sauf lorsqu'il s'agit de Cuba. D'ailleurs, le Premier ministre canadien prend lui aussi ses distances avec Washington.

Peu de temps après que Donald Trump a annoncé que les Etats-Unis restreignaient leurs rapports commerciaux avec les entreprises de l'île, Justin Trudeau a rappelé que son pays bénéficiait d'une relation privilégiée avec Cuba. Les Canadiens représentent l'un des groupes de touristes étrangers les plus importants sur l'île.

Le Canada, une relation unique avec Cuba

En 1976, en pleine Guerre froide, son père Pierre-Elliott Trudeau créait une véritable commotion en rencontrant Fidel Castro à La Havane en tant que Premier ministre canadien. A l'époque, c'est une première pour un pays membre de l'Otan.

Près de 40 ans plus tard, c'est au Canada qu'auront aussi lieu les premières négociations entre l'équipe cubaine et américaine. Ces rencontres allaient finalement donner naissance en décembre 2014 à un accord. Et cet accord, c'est celui proposé ensuite par le président Barack Obama. D'ailleurs, selon des sources bien informées, le Canada a joué le rôle de facilitateur dans le rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis. C'est cet accord-là que Donald Trump remet en question désormais.

→ À relire : Trump annule l'accord conclu par Obama avec Cuba