rfi

À l'écoute
  • Direct Monde
  • Direct Afrique
  • Dernier journal Monde
  • Dernier journal Afrique
  • Dernier journal en Français facile
  • Dernier journal Amériques - Haïti
  • Russie: la banque centrale du pays renfloue Promsviazbank, neuvième banque russe
  • Industrie: LafargeHolcim va réorganiser la structure de sa direction
  • Airbus: le président exécutif Tom Enders ne va pas renouveler son mandat en 2019

Bolivie Agriculture et Pêche

Publié le • Modifié le

Des milliers de sauterelles dévastent les champs boliviens

media
Vue de Santa Cruz, en Bolivie. Wikimedia CC BY-SA 3.0 Ruditaly

Une invasion de sauterelles. Voilà la plaie que doit affronter la Bolivie depuis plus de deux semaines, et qui a conduit jeudi le gouvernement à décréter l'état d'urgence phytosanitaire.


Avec notre correspondante à La Paz, Alice Campaignolle

Des milliers de sauterelles, de plusieurs centimètres de long, ont envahi l'est de la Bolivie. Venues d'Argentine, elles avancent, dans la région de Santa Cruz, une région agricole, et détruisent toutes les cultures sur leur passage.

A une allure de 10 à 12 kilomètres par jour, elles ont touché jusqu'ici 1 100 hectares de maïs, de sorgo, de soja ou de coton.

Face au désastre, le gouvernement a décrété jeudi l'état d'urgence phytosanitaire, et a annoncé l'investissement de 770 000 dollars pour tenter de combattre les insectes volants.

Des autorités dépassées

De leurs propres aveux, les autorités et les agriculteurs sont dépassés par l'ampleur du phénomène, les traitements répandus sur les champs semblent être insuffisants, d'autant plus que les sauterelles se reproduisent très rapidement.

Il faut désormais espérer que les sommes investies et l'arrivée d'experts argentins permettront, si ce n'est d'arrêter l'invasion, au moins de la contrôler.

Chronologie et chiffres clés